Vous voulez comprendrez pourquoi, chez Régis et Jacques Marcon, les légumes ont un prénom ? À force de rencontrer des producteurs au marché de St Étienne, Jacques a noué des liens particuliers avec certains d'entre eux. Il nous les présente…

Lire

En digne représentant de cette belle famille des jeunes grands chefs fils et filles de grands chefs, Jacques est radical. Là où le père fait quelques concessions, le fils ne lâche rien ! Pour lui, les produits sont l'ancrage local mais aussi l'inspiration, la magie de ses plateaux et un exemple pour ses clients.

Lire

À l'heure où la demande en produits bio en distribution est trop forte pour être satisfaite, le constat est surprenant en restauration : très peu de chefs revendiquent une cuisine Bio

Lire

La raviole du Dauphiné est un produit de tradition. Une tradition ancestrale qui aurait été inventée par les romains. Christophe Aribert, natif du Vercors

Lire

Ne lui dites pas qu'on ne voit pas de soleil dans les Hauts de France, ni des homards bleus ni des rougets… Laissez-la plutôt vous dire les gens du Nord et leur sens du plaisir. Première femme cheffe à avoir deux étoiles,…

Lire

Tout a commencé par une idée étrange de Vitalie Taittinger : faire cuisiner deux chefs en s'inspirant de la musique improvisée par quatre musiciens. Ne restait plus qu'à trouver les chefs, Bruno Verjus et Georgiana Viou, le lieu, le restaurant Table nouvellement étoilé

Lire

C’est l’histoire d’un lieu exceptionnel, l’histoire d’une rencontre entre 3 talents, l’histoire d’un dîner à part… Ce soir-là, la Manufacture Kaviari, ouverte à quelques convives, faisait place à des produits d’exception, le caviar et les asperges, travaillés par Julien Dumas

Lire

Quand on choisit comme produit fétiche le manioc, plante vivace des climats tropicaux, il faut bien s’attendre de temps en temps à passer sous le fuego, le fogo, bref le feu. C’est le parcours de tout cuisinier que d'essuyer des hauts et des bas. Raphaël Rego a tracé un chemin d'exception, chez Robuchon, Taillevent et Rostang, sans s'éloigner de ses origines, de son "alma", de ses envies de très belles tables brésiliennes à Paris… Rien ne l’avait pour autant préparé à devoir survivre à seize longs, très longs mois de difficultés pour satisfaire un rêve qui en aurait consommé plus d’un !

Lire

Le lieu est atypique, la cuisine est à part, le service est différent. Le Clarence** est décidément un restaurant d'exception. Ceux qui le font nous racontent le service à table, leur vision de la vie en salle, et l'importance de la sommellerie dans cette belle maison de vins.

Lire

C'est l'histoire d'une prise de conscience. Sébastien, Noon pour ses copains, a compris que pour être heureux et s'épanouir, il fallait d'une part (re)venir à la nature pour ses vignes, et ensuite faire lui-même son vin. Là aussi en laissant faire.

Lire