Tout a commencé par une idée étrange de Vitalie Taittinger : faire cuisiner deux chefs en s'inspirant de la musique improvisée par quatre musiciens. Ne restait plus qu'à trouver les chefs, Bruno Verjus et Georgiana Viou, le lieu, le restaurant Table nouvellement étoilé

Lire

Le lieu est atypique, la cuisine est à part, le service est différent. Le Clarence** est décidément un restaurant d'exception. Ceux qui le font nous racontent le service à table, leur vision de la vie en salle, et l'importance de la sommellerie dans cette belle maison de vins.

Lire

C'est l'histoire d'une prise de conscience. Sébastien, Noon pour ses copains, a compris que pour être heureux et s'épanouir, il fallait d'une part (re)venir à la nature pour ses vignes, et ensuite faire lui-même son vin. Là aussi en laissant faire.

Lire

Chef de cuisine du Clarence**, Giuliano Sperandio est un cuisinier discret. Fidèle de Christophe Pelé ils n'ont pas besoin de communiquer beaucoup pour se comprendre. C'est ensemble qu'ils ont gagné les deux étoiles, tout d'abord à la Bigarrade, puis au Clarence tout juste un an après l'ouverture. Tous deux créent librement et s'autorisent une cuisine de l'instant et de l'inspiration.

Lire

Source de la vie du pain, vendu autrefois avec les baux de boulangers, transmis de génération en génération, ce mélange de farine et d'eau, nourri des levures ambiantes et que l'on rafraîchit pour ne jamais le laisser mourir, tel un être vivant, revient en grâce. Il retrouve sa place à côté des levures modifiées, cultivées, chimiques, qui se sont largement répandues. À une époque où l'équilibre de notre alimentation est en question, où les allergies fleurissent, où le sans gluten est un sujet, le pain au levain séduit à nouveau les amateurs en quête d'authenticité, de goût, mais aussi de digestibilité.

Lire

Le Taittinger travaille depuis maintenant plus de 50 ans dans la défense, la promotion et le rayonnement de la gastronomie française. Le formidable engagement, discret et respectueux, d’une famille soudée autour de Pierre-Emmanuel Taittinger, président du champagne Taittinger, et de sa fille, Vitalie, infatigable ambassadrice de la maison. Les jurés et anciens lauréats nous présentent le prix en général et l'édition 2017 en particulier.

Lire

2016, the 50th Taittinger culinary award took place. Bruit de Table made a special documentary. Enjoy and share.

Lire

Matthieu, fondateur d'Hortense Spirits & Cocktails, s'est frotté au monde de la cuisine avant de s'intéresser à l'univers des liquides. Nicolas, père de la table d'hôtes Humus Botanical Gastronomy, s'est lui aussi plongé dans le macrocosme culinaire avant de pleinement se consacrer au règne végétal. Tous deux se sont rejoints il y a peu dans ce qui un jour fut une mercerie du quartier d'Ixelles, au cœur de Bruxelles.

Lire

La 3e édition de la Paris Cocktail Week se déroule du 21 au 28 janvier, dans 50 lieux de la Capitale, bars mais aussi restaurants. La rencontre entre cocktail et gastronomie s'est imposée comme une évidence pour Thierry Daniel et Eric Fossard, créateurs de l'événement à travers leur agence, Liquid Liquid. Ils y voient notamment l'occasion de faire sortir le cocktail des lieux spécialisés. Giovanni Passerini recevra par exemple son compatriote Agostino Perrone, basé à Londres et élu meilleur barman du monde, tandis que La Maison Plisson accueillera un brunch hybride. Côté artisans, Benjamin Darnaud taillera le bout de gras dans sa boucherie Viande & Chef avec Frédéric Le Bordays (L'Artisan) et Ismaël Drissi-Bakhkhat (Huîtres Saint-Honoré) offrira ses fruits de mer à la créativité de Khaled Derouiche (Le Derrière), au Andy Wahloo.

Lire

Attention, document exceptionnel ! Durant toute l'année 2016, Bruit de Table a suivi la 50e édition du Prix Culinaire International Le Taittinger. Au-delà de la victoire de Julien Richard, 1er sous-chef des cuisines de l’île des Embiez, avec son turbot à la Nantua, c'est l'âme de ce concours unique en son genre que nos caméras ont capté grâce aux témoignages de ses acteurs. Du premier lauréat, Michel Comby, à Amandine Chaignot, finaliste en 2011 et membre du jury, en passant par Michel Roth (vainqueur en 1985), Emmanuel Renaut, président du concours, ou Bernard Leprince (sacré en 1995), membre du jury, tous racontent la place très particulière qu'occupe Le Taittinger dans la défense, la promotion et le rayonnement de la gastronomie française. Ils disent aussi le formidable engagement, discret et respectueux, d'une famille soudée autour de Pierre-Emmanuel Taittinger, président du champagne Taittinger, et de sa fille, Vitalie, infatigable ambassadrice de la maison. Laissez-vous porter.

Lire