Faire partager sa passion et le plaisir à ses équipes, laisser chacun avoir « son mot à dire », Régis Marcon qui se définit comme « produit du maître » n’a pas oublié ceux qui lui ont donné l’envie d’embrasser ce métier. S’il est un des chefs qui incarnent le mieux les valeurs de transmission, il défend à la fois le partage du bonheur de cuisiner, le respect et la rigueur.

Lire

La question du pain au restaurant reste ouverte. S'il est presque toujours facturé de façon visible dans les pays du sud de l'Europe, notamment en Italie, il est gratuit en France. Cela a longtemps nuit à la qualité du pain servi. Aujourd'hui, les chefs ne jurent que par le bon sourcing des produits utilisés en cuisine, ils se doivent de faire le même effort pour le pain.

Lire

Cédric Grolet est à 31 ans l'étoile montante de la pâtisserie française. Chef pâtissier du Meurice, il a conquis les becs sucrés du monde entier avec ses fruits en trompe l'oeil, son travail sur la saison, les produits, l'agar-agar. Il est aujourd'hui suivi par près de 480 000 personnes sur Instagram.

Lire

Le Taittinger travaille depuis maintenant plus de 50 ans dans la défense, la promotion et le rayonnement de la gastronomie française. Le formidable engagement, discret et respectueux, d’une famille soudée autour de Pierre-Emmanuel Taittinger, président du champagne Taittinger, et de sa fille, Vitalie, infatigable ambassadrice de la maison. Les jurés et anciens lauréats nous présentent le prix en général et l'édition 2017 en particulier.

Lire

Quand on choisit comme produit fétiche le manioc, plante vivace des climats tropicaux, il faut bien s’attendre de temps en temps à passer sous le fuego, le fogo, bref le feu. C’est le parcours de tout cuisinier que d'essuyer des hauts et des bas. Raphaël Rego a tracé un chemin d'exception, chez Robuchon, Taillevent et Rostang, sans s'éloigner de ses origines, de son "alma", de ses envies de très belles tables brésiliennes à Paris… Rien ne l’avait pour autant préparé à devoir survivre à seize longs, très longs mois de difficultés pour satisfaire un rêve qui en aurait consommé plus d’un !

Lire

Le monde du travail est violent, la restauration n’échappe pas à cette dérive. C’est un sujet sérieux qu’il ne faut pas traiter à la légère. Il faut donner des armes aux victimes pour qu’elles puissent se défendre, il faut aussi leur montrer qu’il est possible de se libérer, qu’une autre voie existe, sans abandonner leur passion. C’est l’objectif de ce document unique dont le titre dit tout : résilience en cuisine. Bruit de Table tient à remercier Léa et Stéphane Froidevaux pour leur courage et leur confiance, Paul Bensussan pour sa disponibilité et son expertise.

Lire

La saison des prix se termine. Elle a commencé par l'attribution des étoiles du Guide Michelin, s'est poursuivie par la révélation du classement du World's 50 Best Restaurants, et vient de s'achever par les prix des guides Pudlo et Lebey. On se congratule, on boude, on rit, on pleure, mais qu'est-ce que tout cela dit de la gastronomie ?

Lire

Wynwood : De Miami, elle a gardé le vice de l’art dans la peau, de Londres elle a ramené des pâtisseries colorées déjantées, un peu comme elle, du Brésil un pas chaloupé. Il faut être sacrément culottée ou joliment barrée pour oser une reconversion quand on niche depuis plusieurs années dans une holding “high tech”. Nourrir son âme est devenue une nécessité et dans son incroyable Coffee-shop, Laure pose ici un regard plus profond sur les besoins identitaires de toute une génération !

Lire

Né en Corée, adopté par une famille belge dès l'âge de 5 ans, Sang-Hoon, ou San pour les proches, a vécu des choix parentaux plutôt abrupts qui ont quelque peu bouleversé son avenir. Pharmacien à ses heures, boucher à d'autres, il s'oriente ensuite vers la sommellerie avant de prendre la route des fourneaux, de faire de la cuisine son propre chemin de vie.

Lire