"Changez le climat dans votre assiette !" C'est le projet, l'injonction même, d'une exposition portée par François Pasteau, chef-propriétaire de l'Epi Dupin (Paris), Paule Masson, journaliste à l'Humanité, et Alain Fouray, photographe. Ils ont réuni autour d'eux trois autres chefs, Nadia Sammut (Auberge La Fenière*, Cadenet), Jacques Marcon (Régis & Jacques Marcon***, Saint-Bonnet-le-Froid) et David Royer (Les Orangeries, Lussac), pour explorer le monde végétal et les saisons, pour s'engager.

Lire

La question du pain au restaurant reste ouverte. S'il est presque toujours facturé de façon visible dans les pays du sud de l'Europe, notamment en Italie, il est gratuit en France. Cela a longtemps nuit à la qualité du pain servi. Aujourd'hui, les chefs ne jurent que par le bon sourcing des produits utilisés en cuisine, ils se doivent de faire le même effort pour le pain.

Lire

Gagner sa croûte pour pouvoir casser la croûte, voilà un projet de vie comme Bruit de Table les aime. Et qui dit croûte, dit pain. Selon Steven Kaplan, professeur à l'Université Cornell (New York), chargé de cours à Institut d'études politiques de Paris et à l'École normale supérieure, et historien du pain, la croûte est l'essence même du pain français. Elle est sa singularité depuis le pain de Gonesse du XVIIIe siècle jusqu'à nos jours, époque moderne qui voit les habitudes alimentaires changer et faire la part belle au "mou".

Lire

Alain Ducasse est à la fois omniprésent et rare. Omniprésent à travers un groupe international qui cumule les étoiles, entre restaurants gastronomiques, bistrots et brasseries, qui fédère les belles maisons au sein de la chaîne Châteaux & Hôtels Collection, qui s'intéresse aussi à la transmission, du savoir-faire avec une école, et du savoir avec une maison d'édition. Sans compter son implication dans le Collège Culinaire de France, dont il est co-fondateur, et dans la défense et illustration de la gastronomie française dans le monde, notamment par le biais de l'opération Goût de France/Good France. Mais il est aussi relativement rare…

Lire

Bruno Verjus a déjà eu mille vies. Originaire de Roanne, comme les familles Troisgros et Pralus, entre autres, il est tombé petit dans la marmite des bons produits, de la saisonnalité. Après le BAC, il a d'abord suivi des études de médecine avant de se retrouver à la tête d'une société prospère spécialisée dans les objets promotionnels. Initié au goût par Pierre Hermé, cet esthète de l'art et des chaussures, s'est ensuite adonné au plaisir de manger mais surtout d'aller à la rencontre des producteurs et des artisans, organisant même deux ventes aux enchères caritatives de produits comestibles chez Artcurial. Pionnier de la blogosphère, il racontait ses aventures en ligne, sur Food Intelligence, en commençant par cette formule reconnaissable entre toutes : connaissez-vous ? Après avoir été journaliste, auteur, homme de télé et de radio, Bruno Verjus a franchi le pas en 2013, ouvrant son restaurant au nom simple mais génial : Table. Du fourneau au micro, il reste le même, érudit et habité, précis et engagé.

Lire

Après avoir longtemps cuisiné dans sa ferme d’Hegia, au Pays Basque, Arnaud Daguin défend aujourd’hui une agriculture du vivant, durable et responsable. Eco-passeur, il a conçu l’échelle de Riches-Terres comme un outil de mesure de la qualité des produits. Pour Bruit de Table, il explique son projet avec des mots qui touchent au coeur de […]

Lire

En mai dernier à New York, Massimo Bottura a été désigné n°1 mondial par le World's 50 Best Restaurants. Une consécration pour ce chef italien dont le restaurant triplement étoilé, Osteria Francescana, est situé à Modène, au coeur de la "food valley" de sa région natale, l'Emilie Romagne. Homme de tradition et de culture, doté d'une intelligence et d'une vivacité d'esprit étonnantes, Massimo Bottura défend le parmesan, le vinaigre balsamique, a fait à manger aux sinistrés du tremblement de terre qui a frappé sa région en 2012, et nourrit les migrants.

Lire

Depuis 2014, Alexandre Mazzia est chef de son propre restaurant AM, à Marseille. Cet ancien basketteur de haut niveau, élevé en partie au Congo, a développé une identité culinaire hors norme dans un univers parfois trop formaté. Fou, habité, talentueux, éclairé, sensible… Les adjectifs ne manquent pas pour parler de ce chef inspiré qui place […]

Lire